Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation

Le pot de terre contre les pots de fer

79c43520576bfee6f9310d5c797d302e.jpg

Rugby. Malgré leur énorme volonté de bien faire, les joueurs de l’USAP ne décollent toujours pas de terre.

Fin de la phase aller. Avec 13 défaites en autant de matchs, l’USAP a mis un genou à terre contre chacun des adversaires de ce Top 14. Parfois même les deux.

Les plus belles équipes d’Europe

Affronter la fabuleuse équipe du Racing 92 à l’U Arena de Paris la Défense n’est pas fait pour décontracter ce jeune groupe Usapiste. Constellée d’internationaux venus de divers horizons, cette équipe de Franciliens n’a fait qu’une bouchée de Catalans crispés par l’événement. Quatorze points en 4 minutes! La messe fut vite dite dans ce stade qui ressemble plus à une salle de spectacle qu’à un terrain de rugby. Ce qui fit tourner la tête des Catalans qui se crurent obligés, en refusant le combat et ouvrant à outrance, de faire le show. Coup de froid chez les supporters. Soixante quatre points et pas loin de dix essais. L’USAP avait laissé certaines valeurs en Roussillon.

Face à la très belle équipe de Clermont, six jours plus tard, les hommes de Patrick Arlettaz ont retrouvé la fierté et les valeurs oubliées à Nanterre pour un résultat comptable... identique (16-37) et un treizième revers. Faute de revendiquer leur indépendance dans un maillot au goût d’«estelada», les sang et or ont surtout mis en avant une grande volonté, un énorme courage pour essayer de se mettre au niveau technique des Clermontois. En vain! La marche était décidément trop haute pour cette USAP dont l’équipe, à deux exceptions près, était son équipe de Pro D2. Impossible dès lors de faire douter cette belle mécanique auvergnate.

L’USAP si proche si loin

Il ne manque pas grand chose, diront les plus optimistes. Le fossé est énorme, pensent les moins convaincus. Déficit en défense sur renvois, rucks et surtout jeu de ligne. Dû à un manque de gabarits principalement, de technique souvent. Des erreurs individuelles viennent plomber le travail du groupe. Sans conséquences en Pro D2, rédhibitoires en Top 14 où les niveaux technique et physique frôlent la perfection chez la plupart des adversaires. Manque d’alternance dans le jeu, même si des progrès sont réalisés à chaque sortie. Un déficit flagrant de vitesse dans les libérations de balle, une conquête directe trop faible pour déstabiliser un adversaire qui lit trop facilement le jeu catalan. Autre pot de fer, le corps arbitral qui voit les fautes des sans-grades et qui oublie de sanctionner les internationaux de l’équipe adverse. Ceci n’expliquant pas, tout de même, les errements catalans. Malgré toutes ces imperfections un grand coup de chapeau à ces joueurs au blason catalan qui, malgré les défaites (humiliations parfois !) ne se démoralisent pas, gardent leur fierté et leur orgueil. Chapeau aussi au public de la Cathédrale qui vient soutenir ses petits contre vents et marées. Dignité!

Des vœux pour 2019

La phase retour étant théoriquement moins ardue (l’USAP recevra ses adversaires directs pour le maintien), le souhait de tous les Usapistes est de voir enfin les Catalans lever les bras en signe de victoire à la fin d’un match. Et, soyons fous, plusieurs fois. Le maintien en Top 14 ne passera que par une série d’exploits. Les sang et or en sont-ils capables? Le maintien en Top 14 avec un effectif si frêle n’est-il pas inutile? Tout un chacun à Aimé-Giral souhaite-t-il que l’USAP reste en Top 14? Aixó es la pregunta (That’s the question outre-Manche).

Pour ma part et de façon plus humble, je souhaite à tous ceux qui me lisent (et aux autres aussi !) une excellente année, une santé de fer même si l’USAP se retrouvera encore de nombreuses fois... à terre.

Per molts anys i que tot vagí bé !

Rédigé le 03/01/2019

Jo Solatges