Actu Média

ligne déco
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation
Sources : Médiapart

Palestine: l’arnaque historique du plan de paix américain

« L’accord du siècle » annoncé par Donald Trump devait rompre avec le consensus diplomatique traditionnel. Il va bien au-delà en niant la plupart des droits nationaux reconnus aux Palestiniens par la légalité internationale et les Nations unies, et en mettant un terme au projet…

séparation
Sources : Libération

Adieu poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles : 60% des vertébrés ont disparu en 44 ans

 

D'après «l'indice planète vivante», calculé par la Société zoologique de Londres à partir de 4005 espèces entre 1970 et 2014, et révélé ce mardi dans un rapport de WWF, les populations d'animaux sauvages se sont effondrées. La dégringolade est encore plus marquée dans les…

séparation
Sources : l'Humanité

Le siège du PCF à Lyon attaqué par des fascistes

Le local départemental du Parti communiste a été dégradé mercredi, dans une ville où l’extrême droite agit en toute impunité.

séparation
Sources : Libération

LES ARCHÉOLOGUES, NOUVEAUX DAMNÉS DE LA TERRE

Si la loi d’août 2003 instaurant l’ouverture à la concurrence du marché de l’archéologie préventive a permis de créer des emplois, les conditions de travail se sont profondément dégradées. Rencontre en Haute-Savoie avec les prolétaires de la poussière.

 

séparation
Sources : Libération

«Tolérance zéro» aux Etats-Unis : l’avenir des familles immigrées en péril

La politique de Trump a déjà eu des conséquences dévastatrices pour les sans-papiers arrêtés récemment, notamment pour les enfants, qui ne sont pas certains de retrouver leurs parents.

 

séparation
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation

L’USAP prend l’eau à Bordeaux

e067735d037ff654fa14084bcdaae5b4.jpg

©facebook D.C. officiel. Rugby. Les Catalans ont une fois de plus trinqué face à un Bordeaux loin d’être Supérieur (31-22).

Tout vin doit se boire avec modération, mais le moins que l’on puisse dire c’est que les Catalans, en début de match, ne voulaient pas consommer ce Bordeaux-là. L’ovoïde bouchon avait sauté depuis trois secondes et le premier en-avant était déjà commis à la réception. Visiblement les sang et or n’avaient pas envie d’être conviés à cet apéro bordelais. Des ballons lâchés, des mauvaises inspirations, des joueurs pas motivés qui ne voulaient pas se faire mal à l’image de l’ailier Sau... terne.

Match plié au bout de 24 minutes

Un déferlement d’erreurs en tout genre (mauvais placements, erreurs défensives, en-avants, passes dans le vide). Bref une Clairette de rugby pour cette équipe de l’USAP, ce qui fit même déjouer des Bordelo-Béglais, peu enclins à se hisser sur la Montagne Saint-Emillion. S’il s’était joué dans le Beaujolais, ce match aurait pu être qualifié de... B(r)ouilly de rugby. Malheureusement les locaux profiteront de ces vingt-quatre premières minutes pour inscrire un 18-0 rédhibitoire. Suffisant pour que nos Catalans se retrouvent dans ce cas... bernés. L’entraîneur Patrick Arlettaz, scandalisé par le non-jeu de ses protégés:«Les vingt premières minutes étaient à la limite de la honte». Un match que les joueurs de l’USAP avaient attaqué en 2cv et non en Cadillac. Les Catalans, en ce début de rencontre, n’arriveront pas à maintenir le cap et navigueront Entre-Deux-Mers ou plutôt entre deux eaux. Dommage!

Toujours les mêmes regrets

Les Premières Côtes de Bordeaux trop péniblement avalées lors des vingt-quatre premières minutes, l’issue du match semble scellée. Même entame que lors du déplacement à Castres, mêmes conséquences. L’USAP court après le score. L’adversaire voit venir et ce n’est pas le 22-13 pour l’USAP lors de l’heure de jeu suivante qui va changer grand chose au résultat final. Les Catalans auront beau implorer Sainte-Croix-du-Mont ou Saint-Julien (Farnoux), ils n’arriveront pas à doubler, dans les Côtes de Castillon, cette imperturbable (?) équipe de Bordeaux. «l’USAP s’incline, une fois de plus, la tête haute», commente le loser! Une attitude qui ne permet pas aux Catalans d’engranger des points supplémentaires.

L’USAP officiellement en Pro D2

À cinq journées de la fin du championnat, le sort des sang et or est définitivement scellé. Fin d’une saison hyper pénible. À souligner la Sainte-Foy des nombreux supporters catalans qui suivent, inlassablement, l’USAP à l’extérieur. Quelle autre équipe française, dans cette situation, pourrait s’enorgueillir de déplacer autant de monde? C’est sûrement le seul point positif de la saison. Une saison 2018-2019 qui pourra être qualifiée de mauvaise cuvée. À commencer par le recrutement insuffisant pour affronter les dures réalités du Top 14 (pour la saison prochaine en Pro D2 cela semble paradoxalement déjà mieux !). L’USAP aura appris à ses dépens que le Top 14 et sa grande rigueur ne permettent pas le genre de match que les Catalans ont produit à Bordeaux. La mise en condition et l’attitude sur le terrain se doivent d’être exemplaires, autant dans l’envie que dans la rébellion et dans les attitudes offensives et défensives. Rien ne doit être laissé au hasard. Ce ne fut malheureusement pas le cas cette saison.

Décidément l’USAP boira le calice jusqu’à la lie.

Rédigé le 11/04/2019

Jo Solatges