Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

USAP : la défaite made in Normandie

fc0ed6036a8f52a1888b1916afcb328d.jpg

©DR. Archipel.

Et l’USAP a encore une fois échoué à l’extérieur… contre Rouen, une équipe qui vient de monter en Pro D2 et qui, sans rien retirer de sa valeur, semblait à portée de joueurs expérimentés dont une bonne partie a joué en Top 14 !

On pourra arguer que le climat normand, empuanti par les relents de l’incendie de l’usine Lubrizol, n’était pas des plus favorables à un grand match de rugby. Mais les joueurs rouennais n’ont pas bénéficié de conditions plus agréables. Alors ?

Comme contre Provence Rugby ou contre Carcassonne, les joueurs de l’USAP ont d’abord dominé le match, marquant un essai au bout d’une demi-heure de jeu. Puis, comme au cours de ces matchs précédents, l’équipe s’est délitée, est devenue fébrile, impuissante. Elle s’est fait déborder, laissant tomber les ballons, pliant même en mêlée, cette mêlée qui était un peu la marque de fabrique du jeu catalan. Et multipliant les fautes, un mal rédhibitoire quand l’adversaire possède un buteur !

Une équipe sans âme ?

Flotte alors l’impression que les joueurs sont déboussolés, impuissants à mettre en place une tactique de jeu mettant à mal la stratégie de l’adversaire, misant sur des exploits individuels pour pallier une faillite collective. D’où vient ce mal chronique d’une Usap qui, jadis, savait revenir aux fondamentaux du rugby pour se relancer face aux difficultés et qui, aujourd’hui, semble déroutée dès qu’apparaissent les premiers revers de la partie ? Manque de volonté, manque d’engagement, dit l’entraîneur. Manque de lucidité, blocage psychologique, disent d’autres. Faute des entraîneurs, voire du président, crient des supporters désabusés.

Chacun y va de son analyse. Mais c’est d’abord au staff et aux joueurs de vraiment se remettre en question.

Car force est de constater que Patrick Arlettaz n’est pas le seul à être en colère, mais qu’elle gronde aussi dans les rangs des supporters catalans. Ils ne pourront pas se satisfaire d’une victoire étriquée à domicile pour effacer leur déception devant le piètre bilan de leur équipe favorite. En effet, depuis la finale de Pro D2 en 2018, l’Usap n’a engrangé que quatre victoires sur 37 matchs. Et si, comme nous l’avons déjà malheureusement écrit, ces supporters ont pardonné les échecs devant des équipes de Top 14 de force supérieure, ils ne pourront accepter que leur équipe montre encore longtemps une aussi pâle figure que celle qu’elle a présentée en fin de partie en Normandie.




Rédigé le 03/10/2019

R.G.