Actu Média

ligne déco
Sources : L'humanité

STRATÉGIE DE CRISE DE COVID-19 : QUE FAUT IL FAIRE POUR SORTIR DU CONFINEMENT ?

 

La vague du COVID-19 poursuit sa progression en Europe et s’intensifie dans le reste du monde ;…

séparation
Sources : L'Indépendant

Coronavirus - Hôpital de Perpignan - Hugues Aumaître : "Restez confinés, c'est le moment ou jamais"

 

Chef du service maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital de Perpignan, Hugues Aumaître fait le point sur…

séparation
Sources : Marianne

Patrons, finance, En Marche : au-delà de BlackRock, ces Légions d'honneur attribuées à des proches du pouvoir

Parmi les 487 personnes figurant dans la promotion civile de la Légion…

séparation
Sources : Libération

Retraites : le trafic SNCF et RATP toujours perturbé mardi

Le mouvement social

Sources : L'Humanité

Le mépris d’Emmanuel Macron rebooste le mouvement social

Dans sa traditionnelle séance de vœux, le chef de l’État a répondu par une fin de non-recevoir méprisante aux Français qui refusent sa réforme des pensions. Et renforcé leur détermination…

séparation
Sources : L'Humanité

Inégalités. Les femmes, un Alibi de la réforme qui perd de points

Le gouvernement affirme qu’elles seront les gagnantes de son nouveau régime. Les premiers détails montrent au contraire des régressions, alors que leurs pensions sont en moyenne déjà 25 % moins…

séparation
Sources : L'Humanité

Mobilisation. Les salariés de la culture entrent dans la danse.

Les musiciens et danseurs grévistes de l’Opéra de Paris ont marqué les…

séparation
Sources : l'Humanité

LE MESSAGE EXCLUSIF DE LULA AUX LECTEURS DE L’HUMANITÉ

Depuis sa prison, l’ancien président nous a fait parvenir ce texte où il remercie les marques de soutien et appelle à poursuivre la mobilisation pour sa libération et pour le respect de la démocratie au Brésil.

Le monde regarde aujourd’hui avec inquiétude…

séparation
Sources : l'Humanité

AFFAIRE LEGAY : « IL Y A UNE VOLONTÉ MANIFESTE DE CACHER LA VÉRITÉ »

Pour Arié Alimi, avocat de la militante pacifiste victime de violences policières, à Nice, le 23 mars dernier, les nombreux conflits d’intérêts dans cette enquête rendent impératif un dépaysement de l’affaire hors des Alpes-Maritimes.

Selon les révélations de nos confrères de…

séparation
Sources : Médiapart

Brexit: le sabotage de la volonté des citoyens

Autrefois, on employait le terme de spectacle – du latin spectaculum, « merveille à voir » – pour désigner une pièce de théâtre ou un événement particulièrement sensationnel, dont la vue était censée faire le régal du grand public. Parmi les différents sens historiques du mot,…

séparation

Et ils sont là les Catalans ! 

b66169119bb6e7554392b997c27766c8.jpg

Rugby à XV. L’USAP se rassure après sa victoire (44-17) face au Stade montois. Troisième succès de rang.

Peut-être que les fumées de l’incendie de Lubrizol à Rouen nous ont fait du bien», lançait, moqueur, Lucas Bachelier après la victoire contre Mont-de-Marsan. Sachant qu’il n’y a pas de fumée sans feu, il est aisé de comprendre qu’au sortir du match perdu par l’USAP à Rouen (12-10), le feu faisait plus que couver dans les vestiaires catalans. Est-il éteint? Les résultats qui ont suivi, mais surtout l’engagement mis en œuvre par les Usapiste, laissent à penser que ce début de saison très terne ne sera qu’un mauvais souvenir.

Trois victoires en trois matchs

Troisvictoires qui auraient pu se traduire par autant de bonus offensifs si les Catalans n’avaient encaissé un essai à la dernière minute à Aurillac. Soit un bilan très intéressant au classement de 14 points sur 15 possibles. Mais aussi la bagatelle de 133 points marqués pour un total de 18 essais. L’USAP a-t-elle réellement progressé ou ses trois derniers adversaires sont-ils en dessous de leur réputation? Sans hésitation il est possible de répondre par l’affirmative aux deux questions. Angoulême, même s’il s’était déplacé en leader, n’avait pas présenté son équipe type à Aimé-Giral. Aurillac, même s’il jouait sur son terrain où il est toujours difficile de s’imposer, n’a pas l’aura du club qu’il était voici quelques saisons. Même remarque pour Mont-de-Marsan qui a, tout de même, déçu par rapport à ses précédentes prestations à Aimé-Giral. Par contre les Catalans arrivent à pratiquer un jeu bien mieux léché. Les Catalans font moins de fautes aussi bien en défense qu’en attaque. Mais surtout les Catalans ont enfin compris qu’en tirant tous dans la même direction ce serait plus facile, comme le chante si bien Lluis Llach: «Si estirem tots ella caurà». Il est dommage que le public, souvent boudeur, mette autant de temps à revenir au stade pour encourager les sangs et or. L’ambiance dans la Cathédrale est encore loin d’être celle que mériteraient les joueurs. Même si un frémissement sensible a pu être noté au cours de ce match face aux Montois, et en particulier une hésitante ola en toute fin de rencontre.

Où en est donc l’USAP?

L’USAP possède actuellement une équipe complète... à l’infirmerie. Les entraîneurs ont été dans l’obligation de faire jouer des jeunes formés au club. Avec bonheur car certains se sont révélés au grand public comme de très bons joueurs en devenir. D’autres avaient été «placardisés» à l’image de Julien Farnoux dont le début de saison avait été jugé très moyen. Or cet arrière s’est avéré excellent contre Mont-de-Marsan et a prouvé que ses coachs pouvaient à nouveau lui faire confiance. Même si certains supporters annoncent sans retenue que l’USAP a atteint le niveau qu’elle avait lors de la saison 2017-2018, il est bien trop tôt pour dire qu’elle jouera la finale en juin 2020. Il reste beaucoup trop de matchs alors que le tiers du championnat n’a encore pas été atteint. Il est vrai qu’au fil des semaines des blessés ou autres sélectionnés Coupe du monde vont réintégrer le groupe au détriment de certains joueurs comme Charles Geli dont le contrat s’achève le 30 novembre. Or ce talonneur qui connaît fort bien l’USAP, est, pour le reste des avants, un excellent meneur de jeu. Il serait dommage que son contrat ne soit pas prolongé jusqu’à la fin de la saison.

Après une semaine de vacances bien méritées, l’USAP s’attaquera à un bloc très difficile et un déplacement à Nevers qui devrait être un véritable test et nous fixer sur le niveau de l’USAP version 2019-2020.

Fins aviat!

Rédigé le 24/10/2019

Jo Solatges