Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation
Sources : Libération

«Tu sors de tes études, tu proposes ton énergie, et personne n’en veut»

Plus que jamais en France, le diplôme est considéré comme un atout essentiel pour l’insertion professionnelle. Seuls 11 % de ceux qui en possèdent un pointent au chômage cinq ans après leur entrée sur le marché…

séparation
Sources : l'Humanité

Mélenchon, la dynamique qui peut tout changer

La percée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages ? « Ça ne m’intéresse pas », répondait Marine Le Pen il y a cinq jours, sur BFMTV.

 

séparation
Sources : l'Humanité

Haile Gerima « Même quand le monde change, la question des Noirs perdure »

Haile Gerima est né en 1946 en Éthiopie. Il quitte son pays pour les États-Unis, en 1968.

séparation
Sources : Marianne

Mort de Liu Shaoyao : la "discrète" communauté chinoise mobilisée contre les violences

Un dimanche "comme les autres", villa Curial. Dans leurs chambres, ce 26 mars, les enfants Shaoyo révisent sagement "leurs examens". Il est bientôt l’heure de dîner. Leur père, Liu, immigré d’origine chinoise, prépare du poisson…

séparation
Sources : Boursorama

Attentat de Dortmund: la police envisage une piste islamiste

La triple explosion mardi soir, juste avant le quart de finale aller Dortmund-Monaco, est aussi venue ternir l'affiche de rêve Bayern Munich-Real Madrid prévue dans la soirée mercredi.

L'EDITO

De Jacques Pumaréda

84bf3cdc5f33722db353d2f97916dcf8.jpg

Vers un despotisme doux ?

Dans l’actualité, deux questions apparemment différentes comportent curieusement des réponses qui se rejoignent sous la baguette de notre jupitérien président.


La nouvelle loi anti-terroriste débattue actuellement au Sénat et qui vise à inscrire dans la loi ordinaire les principales mesures de l’état d’urgence, suscite de plus en plus d’inquiétudes. Plus de 300 chercheurs et universitaires tirent la sonnette d’alarme. Mireille Delmas-Marty, juriste, membre de l’Institut de France dans une lettre ouverte : « Monsieur le président, renoncer à l’état d’urgence est nécessaire mais n’autorise pas à en faire notre droit commun. L’État de droit est fragile, car il navigue au milieu de vents contraires, à commencer par les vents sécuritaires qui menacent la démocratie quand ils prétendent l’emporter sur les vents de nos libertés. » Sur la base d’un simple soupçon, le préfet et le ministre de l’Intérieur peuvent ordonner assignations à résidence, perquisitions administratives et placements sous bracelet électronique. L’ère du soupçon et de la délation, de sinistre mémoire, est-elle en train de s’installer ? La liberté est le principe et sa restriction l’exception. Le meilleur moyen de protéger les libertés fondamentales consiste à ne pas légaliser l’exception.


La conférence des territoires vient de sonner le glas des libertés communales. En supprimant la taxe d’habitation, après la suppression de la taxe professionnelle, c’est la souveraineté des communes qui est aujourd’hui fondamentalement remise en cause. L’impôt est la marque et l’instrument privilégié de la souveraineté, spécifique de l’action publique. Le remplacer par une dotation de l’État est une manière d’asservir le pouvoir local. À cela s’ajoute la purge de 13 milliards d’euros, la facture a le poids du plomb. C’est un véritable garot que le président impose aux collectivités locales. Les villes libres se sont formées au moyen-âge contre le pouvoir féodal. De la révolution française à la commune de Paris, les villes et les villages de France ont porté haut l’ambition de leurs libertés. Aujourd’hui elles sont attaquées frontalement.


La prise de pouvoir minoritaire d’une faction est en train d’installer une dictature douce dans laquelle l’autorité du chef consolidée pourrait nous rappeler de sinistres souvenirs. Tocqueville dénonçait, dès le XIXe siècle, le despotisme doux comme une nouvelle physionomie de la servitude.


 


Décidément les libéraux n’aiment pas les libertés.