Actu Média

ligne déco
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation
Sources : L'Obs

Mini-jobs", travail précaire... Etre pauvre sous Merkel

"Mini-jobs", travail précaire, douze ans après les réformes qui ont flexibilisé le marché du travail, le pays le plus riche d'Europe compte, aussi, de plus en plus de personnes en grande difficulté. Reportage.

"Moi, pauvre ?" Ulrich Arenz est stupéfait. "C'est…

séparation
Sources : Boursorama

Quand le Président Macron pratique un double discours...

Il y aurait un "Macron côté jardin" et un "Macron côté cour". Illustration à Athènes le 7 septembre : devant les caméras, le chef de l'Etat prône la solidarité. Quelques heures plus tard, à Paris, il joue la concurrence entre les États-membres. Pour…

séparation
Sources : Libération

Aide publique au développement : «La plus importante coupe budgétaire jamais connue»

Alors qu'Emmanuel Macron avait promis que cette aide atteindrait 0,7 % du revenu national brut d'ici 2030, le gouvernement a annoncé lundi une réduction de 141 millions d'euros.
Le gouvernement «tiendra la parole de la France» sur la question du déficit, confirmait lundi Gérald Darmanin, ministre des Comptes…

séparation
Sources : Libération

Pollution de l’air : le Conseil d’État enjoint au gouvernement d’agir

Mercredi, la plus haute juridiction administrative a demandé au gouvernement d’agir dans les meilleurs délais contre la pollution de l’air aux particules fines PM10 et au dioxyde d’azote. Une décision inédite pour cette instance.

 

 

séparation
Sources : L'Humanité

Loi travail. Extension du CDI de chantier, en marche vers la précarité généralisée

 

Cumulant les inconvénients sans les avantages de l’intérim et du CDD, le CDI dit de chantier ou de projet est dans les plans du gouvernement. Un contrat de travail précaire, sans durée prédéfinie, que l’employeur peut rompre à sa guise.

séparation
Sources : Le Monde

En Israël, les femmes se libèrent sur grand écran

Un événement considérable est survenu au Festival international du film de Haïfa, en octobre 2016. Trois films, réalisés par des femmes, étaient en compétition, traitant d’un même thème : la difficile coexistence entre Palestiniens et Israéliens. Pour la première fois, les premiers cessaient d’être des…

séparation
Sources : Le Monde

Xi Jimping appelle Donald Trump pour faire baisser la tension avec la Corée du Nord

Le président chinois, Xi Jinping, a plaidé auprès du président des Etats-Unis,Donald Trump, pour une solution pacifique de la crise autour du programmenucléaire nord-coréen, affirme la chaîne de télévision chinoise CCTV sur son site Internet, mercredi…

séparation

L'EDITO

De René Granmont

f5f9bc327967e214c0c489913c996b8b.jpg

Jupiter ? Non, Attila !

L’hôpital a atteint un point de non retour du point de vue du supportable, humainement et socialement parlant. Que propose le gouvernement ? Une « grande réforme » qui, comme le dénoncent la plupart des professionnels de santé, va plonger dans l’insupportable le service public hospitalier.


Dans le domaine de l’éducation et de l’apprentissage, coup sur coup, les ministres viennent de nous ressortir ce que les jeunes avaient déjà jeté à la poubelle : avec Parcoursup, la sélection à l’Université de la loi Devaquet en 1986, avec la réforme de l’apprentissage, le CPE de De Villepin en 2006. A quoi il faut ajouter les fermetures de classes dans nombre d’écoles.


à la SNCF, le rapport Spinetta vient de lancer à grande vitesse la fermeture de petites lignes et de gares, la privatisation à toute vapeur de l’entreprise nationale, la casse du statut des cheminots – comme si c’était le statut qui était la cause des bugs informatiques à Montparnasse ou du retard des TGV à Perpignan ! –


Dans le domaine de la justice, l’ensemble des professions est vent debout contre les choix destructeurs de la Garde des Sceaux.


Et pour couronner le tout, le pouvoir veut supprimer des milliers de postes de fonctionnaires, infirmiers, douaniers, agents communaux...


En définitive, la méthode de notre président jupitérien, c’est fermer des maternités et des hôpitaux de proximité, fermer des écoles et des classes, fermer des lignes et des gares, fermer des palais de justice, ... ! Faire disparaître tout ce que, patiemment, à force de revendications et de luttes, le peuple a construit pour mieux vivre, faire disparaître tous ces services qui en rendent d’infinis à tous les usagers – pas les clients – ! Est-ce cela la modernité ? En fait c’est un formidable retour en arrière que veut nous imposer Emmanuel Macron en frappant sur tous les fronts pour jouer de la sidération sociale. Ce n’est plus Jupiter, c’est Attila. Partout où il passe, les services publics trépassent ! Toutes ces fermetures, ces destructions, ces abandons ont une même cause, un même objectif : répondre aux injonctions de la finance, de la banque en bradant au privé tout ce qui est « rentable » et en cassant tout ce qui, à leurs yeux, ne l’est pas suffisamment.


 


Face à ces nouveaux Huns, allons-nous rester l’arme au pied ? Parents d’élèves, cheminots, justiciables, infirmières, usagers du train, avocats, enseignants... ne devons-nous pas discuter, débattre, nous rassembler, faire converger nos mécontentements et colères pour arrêter le bras de ces nouveaux vandales avant que l’irrémédiable n’arrive ?