Actu Média

ligne déco
Sources : Mediapart

Une journée d’études sur l’asile LGBT censurée à l’université de Vérone

En Italie aussi, les libertés académiques sont menacées, et la démocratie avec elles. L’extrême droite arrive à peine au pouvoir que les effets s’en font déjà sentir : sous la pression politique, le président de l’Université de Vérone décide la suspension d’une journée…

séparation
Sources : Nouvel Obs

Avec les migrants à Paris : "Je veux bien aller n'importe où, mais pas rester là"

Le ministre de l'Intérieur a annoncé l'évacuation "à bref délai" des différents camps de migrants parisiens où vivent près de 2.400 personnes. Reportage dans le 19e arrondissement.

 

séparation
Sources : Rue89

Attentat masculiniste de Toronto : " Les femmes disent maintenant qu’elles ont peur"

Mélissa Blais, chercheuse québécoise spécialiste de l'antiféminisme, revient sur l'attaque à la voiture bélier de Toronto.

 

séparation
Sources : Le Monde

Appel à cesser le travail à 15 h 40 et manifestations pour la journée des droits des femmes

Des associations et des syndicats ont voulu faire du 8 mars une journée de lutte pour rappeler les inégalités dont les femmes continuent d’être victimes.

 

Des mobilisations ont été organisées dans toute la France, jeudi 8 mars, y compris dans des…

séparation
Sources : Le Monde

Sans-abri : l’inquiétude des associations sur le maintien d’hébergements d’urgence

 Les SDF logés en urgence grâce au plan hivernal risquent de se retrouver à la rue à la fin du mois si aucune disposition n’est prise, alerte un collectif.
« C’est un compte à rebours infernal qui nous est actuellement imposé. » Florent Gueguen, directeur…

séparation
Sources : Mediapart

Les leçons du scrutin italien

Retour sur la victoire du Mouvement cinq étoiles en Italie, dimanche 4 mars, et ses conséquences pour l'Europe.

 

Le Mouvement Cinq Étoiles est le vainqueur des législatives du 4 mars 2018 en Italie, et l’extrême droite de la Ligue du…

séparation
Sources : orange info

Peines de prison: seulement "quelques mesures d'affichage" (PCF)

Le Parti communiste a déploré mercredi que la réforme du système des peines de prison présentée la veille par Emmanuel Macron ne comporte que "quelques mesures d'affichage", qui laissent selon lui "entières" les questions de la prévention et des moyens humains et…

séparation
Sources : Libération

 En Tunisie, les femmes ont désormais le droit d'épouser des non-musulmans

 

Les Tunisiennes de confession musulmane pourront désormais se marier dans leur pays avec des non-musulmans, les circulaires ministérielles empêchant ces unions ayant été abolies, a annoncé jeudi la porte-parole de la présidence. «Tous les textes liés à l’interdiction du mariage de la…

séparation
Sources : Libération

Boris Johnson défie Theresa May sur le Brexit

Le ministre des Affaires étrangères a publié une tribune vantant un Brexit dur, perçue comme une critique de la Première ministre britannique et un défi à son autorité.

 

Boris Johnson dispose d’une grande qualité. Il peut être «très amusant», a déclaré…

séparation
Sources : L'Humanité

Réforme XXL du code du travail, feu-vert pour les ordonnances et après ?

C’est fait, la loi habilite le gouvernement à prendre par ordonnances toutes mesures pour réformer le code du travail. Reste encore à les ratifier.

Après le feu vert du Conseil constitutionnel par délibération du 7 septembre 2017 , samedi 16 septembre a été…

séparation

L'EDITO

De Nicole Gaspon

9666fa4be31fbe4609ab94133e481dd9.jpg

Banlieues, quartiers populaires, le mépris

C’est une image emblématique du quinquennat qu’a donnée, mardi 22 mai, le one man show d’Emmanuel Macron annonçant les mesures pour les banlieues : le monarque républicain, seul, face à un parterre de ministres, d’élus et de représentants d’associations.


C’est une toute autre démarche qui avait précédé la confection du rapport Borloo dévoilé en avril dernier. Il y avait eu l’appel de Grigny, mais aussi des mois de travail de terrain, de concertation d’élus, d’associatifs. Alors, si les 19 propositions du rapport Borloo ne faisaient pas toutes l’unanimité, elles avaient le mérite de la cohérence, d’une vraie ambition pour ces territoires abandonnés de la République. A tel point que, ces jours-ci, plusieurs maires, dont le maire communiste d’Allonnes, faisaient voter des vœux afin que le rapport Borloo ne soit pas enterré.


On peut parier que grande doit être leur déception à l’écoute des annonces présidentielles. Un discours sur la méthode, la mise en place de deux ou trois agences ou commissions sans échéancier précis... La montagne accouche d’une souris. L’intitulé de la séquence a de quoi inquiéter : « La France, une chance pour chacun », et tant pis pour celles et ceux que la chance ignore ! On cherchera en vain dans la prose macronienne les mots de service public, d’égalité, tout comme on ne trouvera guère de moyens qu’il soient financiers ou humains.


Visiblement les quartiers en difficulté et ceux qui y vivent n’intéressent pas président de la République, contrairement aux privilégiés de la fortune, eux au centre de ses attentions.


La colère des élus locaux risque de se faire entendre. Entendrons-nous celle de l’édile perpignanais dont la ville, en état de pauvreté avancée, aurait tant besoin de mesures fortes pour ses quartiers en grande difficulté ?


Nous sommes tous concernés par ces inégalités flagrantes de territoires, ces habitants qui se sentent exclus, niés. Aussi peut-on considérer le discours de Macron comme une motivation supplémentaire à participer à la marée humaine du 26 mai.